Retrouvez le snoSTAS sur www.lineoz.net
Retrouvez dorénavant le snoSTAS dans l'espace réseau STAS de lineoz à l'adresse suivante :
http://www.lineoz.net/forum/index.php


Toutes les dernières informations et discussions seront donc disponible directement sur Lineoz.
Les archives du snoSTAS restent toujours disponible à cette adresse !


A très vite sur Lineoz ...

promenade (s) estivale(s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

promenade (s) estivale(s)

Message  Hubert le Mer 18 Juil - 21:22

Je suis allé me promener aujourd'hui à Montpellier. grace à ma carte senior, qui m'a permis un voyage économique jusqu'à cette métropole régionale, le retour à Lyon en 1ere classe étant moins cher que l'aller en seconde ;

Quel beau réseau maillé et cohérent ; j'ai parcouru la ligne 3 jusqu'à l'Etang d'Or de Pérols, et j'ai cru que le trauin de Palavas était ressuscité, avec y compris des croisements sur voie unique : affluence jusqu'au terminus, de candidats à la plage , qui prennent ensuite une navette routière jusqu'à Carnon où la ligne de tram ne pourra qu'être prolongée à terme.

A l'autre bout, desserte de Juvignac ou s'élèvent sur les terrains vagues les premiers grands immeubles ; ici le tram a précédé l'urbanisation.

Très bonne affluence sur la 1 de Mosson à Odysseum, avec un excellent matériel à vrais boggies, bien adapté au tracé tortueux,

Petite affluence sur la 4, -chic! une place assise à l'avant... , - ligne dite "circulade", qui traverse des quartiers en devenir, et qui sera plus atrtractive quand son itinéraire sera bouclé.

Un petit tour sur la 2 où les rames "papier peint 70", sur faux boggies sont bien remplies grace à leur nouveau tracé par la place de la Comédie.

Très forte animation dans un centre piétonnier, aux commerces florissants, très développé mais bien desservi par les 4 lignes de tram, bien que les voitures soient sévèrement bannies de ce périmètre.

On est loin de Saint Etienne et pourtant à un peu moins de 3 heures...

Dommage, compte tenu des tracés très tortueux que l'on ait pas privilégié le chois des rames avec vrais boggies avec rotation même limitée sous les caisses : le confort et la rapidité notamment sur les nombreux appareils de voie aurait gagné en qualité ( la plupart des jonctions sont équipées de raccorements complexes, dans trois direction, même si l'une d'entre elle n'est pas utilisée ens ervice régulier.

En tout cas le spectacle des 4 lignes se croisant (ou presque) devant la gare est stupéfiant avec un tram, voire deux à chaque minute... - rien à voir avec la place du Peuple- et qui plus est, on se fait assez rapidement aux couleurs si particulières des rames équipant chaque ligne, ( quelques rames hirondelles circulant en renfort sur la 3)

Lundi mardi ( sauf empêchement) je vais faire un petit tour à Mulhouse et Reims. Chouettes les vacances....
avatar
Hubert

Nombre de messages : 304
Age : 67
Localisation : Saint Etienne
Date d'inscription : 17/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: promenade (s) estivale(s)

Message  Hubert le Mer 25 Juil - 20:09

Lundi 23 juillet, arrivée à Mulhouse par le TGV de Lyon ( en fait un duplex Marseille Francfort). Vive la caree Senior...
Découverte du tram train pour Thann, sur le parvis de la gare, et départ, nonchalant au travers de la ville, la porte jeune et la ligne 2 du tram, puis nouvel itinéraire vers Dornach et Lutterbach, le long de la voie ferrée, en commun avec la ligne de tram 3, qui double la fréquence sur ce tronçon; puis le tram train emprunte la voie RFF vers Thann et Kruth, électrifiée et accélère . nous croisons un autorail X73500, venant de Kruth, dans l'un des nombreux des points de coisement aménagées dans les gares, car la ligne est à voie unique, nous desservons Cernay, point de départ du Chemin de fer touristique Thur Doller, dont le terminus est itué à quelques centaines de mètres à Saibnt André, l'accès à la gare lui étant interdit. puis nous arrivons à Thann ; J'attends la correspondance, un autorial diésel 73500 en solo qui prolonge le tram train jusqu'à Kruth. ( en gros un tram train par heure, voire une demi heure en pointe du matin et du soir, outre des autorails directs entre Kruthe et Mulhouse SNCF, et des navettes entre Thann et Kruth

Si le tram train n'est pas pris d'assaut ( une trentaine de passagers en ce début d'après midi d'un lundi d'été), l'autorail lui assure un trafic de cabotage assez important entre tous les arrêst situés entre Thann et Kruth ; Retour par l'autorail, bien fréquenté jusqu'à Dornach, près de la cité du train, puis accès en centre ville par le tram 3.

J'ai noté l'excellent comportement des rames siemesn tant sur le réseau urbain que sur le réseau RFF, s'agissant d'un matériel avec plancher bas partiel et véritables boggies à l'avant et à l'arrière, ce qui lui assure une excellente tenue de voie, même à vitesse élevée, et évite les mouvements désagréable de caisse du matériel Citadis dans le courbes serrées et sur les aiguillages. un vrai beau matériel tram train, rapide sur la ligne RFF,( alors que les tram citadis de mulhouse ville sont plutôt conduits avec prudence, même sur les sites-propres) ;

Il s'agit du seul véritable tram train français, circulant tant en ville que sur le réseau ferré national parmis d'autres convois SNCF et convois fret, de nombreux wagons étant stationnés sur des embranchement particuliers, jusqu'à Cernay.

La ligne, avec ses gares propres, sa signalisation évoluée, son matériel varié, sa fréquenation qui en fait un rameau du réseau national bien vivant, est très agréable à parcourir, d'autant que les villages et la vallée de la Thur, entre vignes et sapins, sont superbes. ( La petite villed e Thann est magnifique à visiter et ses grands crus viticoles sont réputés) .

Bref un chemin de fer moderne et vivant, comme on aimerait bien en voir davantage.

Le lendemain j'ai poursuivi mon périple par Srasbourg et Reims. ( à suivre)
avatar
Hubert

Nombre de messages : 304
Age : 67
Localisation : Saint Etienne
Date d'inscription : 17/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: promenade (s) estivale(s)

Message  Hubert le Jeu 26 Juil - 7:18

Mardi matin départ par un TER 200 en pleine heure de pointe entre Mulhouse et Strasbourg. Le train corail est a peu près complet.

Arrivée à Strasbourg, et découverte de la nouvelle verrière qui derrières des vitres si sales qu’elles ont opaques dissimule la belle façade de la gare. Avait-on sous évalué le cout d’entretien des vitres ?

Départ sur la ligne C en surface à bord d’une rame Alstom. S’il s’agit d’un tram sur la base CITADIS, ce véhicule est spécifique à Strasbourg et pour ressembler aux premières rames ABB, dispose d’un vrai boggie porteur à petites roues sous la cabine de conduite ce qui permet d’une part l’aménagement d’une double porte à l’avant et à l’arrière et surtout une meilleures tenue de voie en entrée de courbe et sur appareils de voie, même si la prudence reste d’usage. Ce matériel est largement supérieur en confort de roulement au CITADIS classique, mais plus cher sans doute, il n’a pas trouvé sa place au catalogue du matériel standard et n’est pas devenu le matériel de référence de la gamme. Dommage.

Retour par les lignes D et A avec le matériel ABB ( les cabines de conduite constituent à elles seules un module articulé monté sur boggies porteurs) , très bien adapté au réseau et à mon sens un des matériels les plus agréables pour l’usager, mais onéreux d’achat et d’entretien. Arrivée en souterrain à la gare.

La fréquentation des rames sur les lignes traversant le centre ville est très importante toute la matinée.

Le réseau comporte 5 lignes A B C D E ; à mon sens il manque une ligne F joignant directement el quartier de la Robertsau et les institutions européennes directement au centre ville et à la gare TGV, ce qui serait dès demain possible toutes les voies et raccordements étant en place. Ces quartiers ne sont desservis que la ligne E qui contourne par l’est le centre ville et une correspondance est nécessaire.

A midi, départ en TGV pour Reims. Une ville de la taille de Saint Etienne, (182.000h) dans une agglomération plus petite, mais plus resserrée, (215.000 habitants). Et un réseau magnifique qui fut pour moi une surprise, alors que je n’était venu que pour voir en mouvement les motrices CITADIS aux couleurs variées.

En quelques mots, une lignes de tram traversant tout le centre ville devenu piétonnier, complété par un réseau de bus , dont toutes les 5 lignes principales traversent le centre en tronc commun, rejoignant des banlieues opposées.

Le tram circule à une fréquence de 7 à 9 minutes, un tram sur 3 se dirige vers la gare TGV champagne Ardennes, desservie selon les heures par 2 ou 3 AR, circulant sur une branche à voie unique.

Un regret, le terminus de la gare est assez éloigné du bâtiment, mieux desservi au plus près par une ligne de Bus, la 13, qui se rabat sur le tram vers l’université et dessert des quartiers excentrés.

Si les trams évoluent très lentement dans le centre piétonnier, très animé et commerçant, et sans voiture, les wattmen les conduisent beaucoup plus hardiment dans les banlieues, où la vitesse commerciale m’est apparue élevée, les annonces de la signalisation étant anticipées au vu des indications des feux annexes.

La fréquentation m’est apparue importante tant dans les trams que les bus, ayant emprunté les bus de la ligne 4, partant comme le tram de l’hôpital Debré, comme le tram A, puis rejoignant le centre ville, la gare, puis les quartiers nord-est et croisant à 3 reprises la ligne de tram, vers le centre et au nord ouest.

Les Citadis se comportent aussi bien ( ?) que le peut ce type de matériel dans les courbes ; à noter que les appareils de voie en vue de la création d’une ligne C sont déjà en place, y compris, ceux à l’opéra sur la section en alimentation par le sol.

Un réseau magnifique, géré par TRANDEV, maillé et reliant entre eux les différents quartiers via le centre ville, sans correspondance pénalisante, seules quelques lignes de bus desservant des quartiers étant rabattues soit sur le tram, ou sur une ligne principale de bus.

En bref un réseau maillé, composé de lignes fortes de lignes de rocade de lignes de desserte locales, qui apparait efficace et bien fréquenté.

J’ai noté et apprécié que ces réseaux (Mulhouse, Strasbourg et Reims proposent une tarification avec des billets 24 heures, valables 24 heures après la première validation et non un billet journalier valable de 0h à 23 heures 59) ; ainsi lorsqu’on arrive en ville en début d’après midi, le même titre vendu de 3,70 à 4 euros, permet le lendemain matin de reprendre les transports en commun pour se rendre à la gare…

Un exemple à suivre.

(conclusions dans un prochain message)
avatar
Hubert

Nombre de messages : 304
Age : 67
Localisation : Saint Etienne
Date d'inscription : 17/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: promenade (s) estivale(s)

Message  genilac le Dim 26 Aoû - 10:08

Des photos, des photos.

Cet été, j'ai pu, après une intéressante visite d'Océanopolis, prendre quelques photos du tram de Brest sans l'emprunter.




genilac

Nombre de messages : 452
Date d'inscription : 04/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: promenade (s) estivale(s)

Message  mm le Lun 27 Aoû - 9:20

Salut,

Je devrais aussi visité cette magnifique ville...
Ce tramway est superbe et la livrée du bas de caisse ressemble étrangement à au tramway stéphanois

A +

_________________
PER 180H place dorian (ligne 6 )
avatar
mm

Nombre de messages : 1154
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 22/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: promenade (s) estivale(s)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum